École de Grattepanche

Notre école

   Notre village fait partie d’un Syndicat Scolaire qui gère un regroupement pédagogique rassemblant les écoles des 3 Communes adhérentes : Grattepanche, Rumigny et Hébécourt. Les classes sont réparties de la manière suivante : 1 à Hébécourt (maternelle), 2 à Rumigny (GS-CP-CE1-CE2) et 1 à Grattepanche (CM1-CM2)

    Pour inscrire votre enfant à l’école, quelque soit la future classe qu’il fréquentera (de la petite section de maternelle au CM2), il faut contacter la mairie de votre résidence. Un certificat vous sera délivré, ainsi qu’un dossier qu’il vous faudra compléter et présenter à la directrice de l’école concernée. Des précisions pourront vous être apportées concernant les horaires, le transport scolaire, la cantine, la garderie…

Maternelle (TP-PS-MS)

Directrice/Enseignante : Mme FRANCOIS Virginie

Adresse postale :

Ecole Maternelle – Rue de Paris –

80680 HEBECOURT

ecole.hebecourt@ac-amiens.fr

GS-CP

Directeur : Mr François PELLETIER 

CE2-CM1

Enseignante :  Mme LOTH Valérie

Adresse postale :
Ecole Primaire – Rue du Quai
80680 RUMIGNY

CE2-CM1-CM2

Directrice : Mme BLOC Priscille 

Enseignantes :Mme CORSYN Mathilde

 
Adresse postale :
Ecole Primaire – 35 rue de l’église
80680 GRATTEPANCHE

Photos fêtes de l'école

Photos de classes

Un peu d’histoire…

 Grattepanche possédait une école dès le 17ème siècle (classe unique) puisqu’on retrouve dans les registres, un enfant né en 1698, fils d’Adrien WALLET, magister de la Paroisse.
    Peu à peu, il semble que la Commune ait pris le pas sur l’aménagement du travail de l’instituteur. Ses occupations, définies par le Conseil Municipal, étaient variées, c’est le moins que l’on puisse dire…. « Délibération du 10 Avril 1837 : Monsieur Joseph Parfait Pillon de Rouvrel est nommé « instituteur, clerq laïque et chantre ». Il doit servir la messe tous les jours, dimanche et fêtes, sonner l’angélus, faire le catéchisme, balayer et nettoyer l’église. Il est payé: 1 F. pour la civilité, l’écriture, le calcul… 75 c. pour la morale et l’histoire de France… 50 c. pour le catéchisme et l’ancien testament, il doit instruire gratuitement les indigents d’après la liste fournie par la commune, il doit remonter et entretenir l’horloge !!! La Commune fournit le logement gratuit pour l’école. L’instituteur se loge à ses frais. »
    En 1859, on trouve une délibération qui décide de la construction d’une « maison-école ». Le projet de construction d’une classe et l’acquisition d’un logement pour l’instituteur ont été approuvés le 26 novembre 1860.
    Vers 1930, un logement pour l’instituteur a été construit contre le bâtiment école (actuellement la Mairie)
    Vers 1964, la construction d’un préau, de WC et d’un vestiaire a été réalisée. La vente du presbytère a servi à financer une partie des travaux.

 En 1983, les effectifs étaient au plus bas (9 élèves). La fermeture de l’école était programmée par l’administration à la rentrée 1984. A l’école de Rumigny, la fermeture de la classe maternelle était envisagée. Les maires de cette époque, MM. HANIN et DELECOLLE ont eu la bonne idée de regrouper leurs communes en créant un Syndicat Intercommunal Scolaire.

    En 1984, les Communes de Grattepanche et de Rumigny créaient donc une structure (le S.I.S.) permettant de gérer financièrement (transport, fournitures…) un regroupement pédagogique. L’école de Grattepanche était sauvée ; l’école de Rumigny conservait sa classe maternelle.

 En 1983, les effectifs étaient au plus bas (9 élèves). La fermeture de l’école était programmée par l’administration à la rentrée 1984. A l’école de Rumigny, la fermeture de la classe maternelle était envisagée. Les maires de cette époque, MM. HANIN et DELECOLLE ont eu la bonne idée de regrouper leurs communes en créant un Syndicat Intercommunal Scolaire.

    En 1984, les Communes de Grattepanche et de Rumigny créaient donc une structure (le S.I.S.) permettant de gérer financièrement (transport, fournitures…) un regroupement pédagogique. L’école de Grattepanche était sauvée ; l’école de Rumigny conservait sa classe maternelle.

Nos instituteurs

  • Avant 1837 Monsieur Mille
  • 1837 Monsieur Pillon
  • 1840 Monsieur Demarcy
  • 1845 Monsieur Billon
  • 1852 Monsieur Barbier
  • 1866 Monsieur Pruvost
  • 1872 Monsieur Jourdain
  • 1894 Monsieur Pocholle
  • 1900 Monsieur Bouffette
  • 1913 Mademoiselle Boyé
  • 1914 Mademoiselle Nobécourt
  • 1939 Madame Dizambourg
  • 1947 Mademoiselle Vilbert
  • 1952 Madame Lebas
  • 1954 Monsieur Lagardère

  • 1958 Monsieur Devismes

  • 1958 Madame Buire

  • 1960 Mademoiselle Liéval

  • 1961  Madame Blin

  • 1971 Monsieur Gourguechon 

  • 2005 Monsieur Guille

  • 2012 Madame François

vel, risus Donec Sed lectus mattis commodo quis, elit. ipsum fringilla